Teva Meyer

Maître de conférences en géopolitique et géographie

Thèmes de recherche

  • Géographie et géopolitique du nucléaire : nucléarité, industrie nucléaire, démantèlement, mouvements antinucléaires, prolifération, marché du nucléaire
  • Géopolitique critique: conflits d’aménagement du territoire, représentations spatiales, risques géopolitiques.
  • Transition énergétique : Transition studies, territoires et énergies, conflits, dépendance de sentier

Parcours

  • Depuis septembre 2019: Maître de conférences en géopolitique et géographie à l’Université de Haute-Alsace
  • De janvier 2018 à janvier 2019: Chercheur postdoctoral à l’École Normale Supérieure de Lyon – EVS – UMR 5600, projet ANR/Investissements d’avenir METROPOLITIN (Métrologie politique des déchets industriels en Europe)
  • De septembre 2017 à décembre 2018 : Chargé de cours en géopolitique à Grenoble École de Management
  • 2017 : Thèse de doctorat en géographie, mention géopolitique au Centre de Recherches et d’Analyses Géopolitiques (CRAG – EA 353) de l’Université Paris 8 : « Une analyse comparative des géopolitiques du nucléaire civil en Allemagne, en France et en Suède » sous la direction de Philippe Subra
  • 2015-2017 : ATER en géographie au département «Histoire et Patrimoine » de l’Université de Haute-Alsace
  • 2012-2015 : Doctorant contractuel avec mission d’enseignement à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8)

Programmes de recherche collectifs

2020-2022: Porteur du projet « Fessenheim : construction et transformation d’un territoire transfrontalier par ses réseaux d’acteurs » financé par l’OHM Fessenheim

2020-2022: Co-porteur du projet  » NuclearScale: Objectiver les échelles des territoires nucléaires »: Partant du constat d’un besoin de caractériser les territoires nucléaires afin d’accompagner leur transition, le projet NuclearScale propose une méthodologie interdisciplinaire et comparative en trois tâches, à la rencontre du droit, de la géographie, de l’histoire et des sciences économiques, afin d’objectiver les déterminants des périmètres d’influences socio-économiques des centrales et de dénaturaliser la construction « d’échelles optimales » pour la reconversion de leur territoire. Financement du programme NEEDS du CNRS

2018-2020: Histoire et mémoire des essais nucléaires en Polynésie Française. Programme financé par le Gouvernement de la Polynésie française

2018-2021 : METROPOLITINMétrologie politique des déchets industriels en Europe : produire et utiliser de l’Information sur les déchets . Le projet METROPOLITIN se propose d’enquêter sur la production, la circulation et l’usage de l’information sur les déchets de très faible activité provenant du démantèlement des installations nucléaires. Financé par le Programme Investissement d’Avenir et l’ANDRA

2016-2019: Clim’Ability. Clim’Ability a pour objectif de donner aux entreprises du Rhin Supérieur les moyens d’adapter leurs stratégies et leurs process aux changements climatiques attendus, par la connaissance, l’innovation, la gestion ou la réduction des risques. Un des principaux enjeux de ce projet est de faire émerger les vulnérabilités de la région du Rhin Supérieur aux conséquences du changement climatique et d’identifier les formes de résiliences potentielles. Financé par l’INTERREG

Enseignements

  • Licence d’histoire
    • Géopolitique (L2)
    • Cartographie (L2)
    • Géographie critique et radicale (L3)
    • Histoire politique de l’énergie (L3)
  • Licence de science politique
    • Cartographie (L2)
    • Géopolitique (L2)
  • Master 1 Conflictualités et médiation
    • Géopolitique du nucléaire

Principales publications

  • Meyer T., (2019), «L’Energiewende de 2011: reconfigurations horizontales et verticales du système d’acteurs dans la géopolitique de l’énergie en Allemagne», Hérodote, n° 175, pp. 225-238
  • Meyer T., (2018), « L’atome et le territoire : une analyse comparative de l’engagement des populations face à l’arrêt de centrales nucléaires en Allemagne, en France et en Suède », BSGLg, n°70, pp.18-34
  • Meyer T. (2018), Le débat sur l’avenir du nucléaire en Allemagne, en France et en Suède: analyser la complexité des systèmes d’acteurs nationaux, Revue Générale Nucléaire, pp. 24-27
  • Meyer T., (2017), « Du carbon lock-in au nuclear lock-in : les verrous spatiaux aux changements de politique nucléaire en Suède », Développement durable et territoire, vol. 8, n° 3, DOI : 10.4000/developpementdurable.11936
  • Meyer T. (2017), « Comparer la réussite des conflits environnementaux en Allemagne et en France : une approche géopolitique », Hérodote, n° 165, pp. 31-52
  • Meyer T. (2017), « Nucléaire et question climatique : construction et conséquences d’un discours géopolitique en France et en Suède », Hérodote, n° 165, pp. 67-90
  • Meyer T., (2017), « La Suède et la coopération énergétique baltique : discours partisans et représentations concurrentes », Nordiques, n° 34, pp. 61-78
  • Meyer T. (2017), « Le nucléaire et les partis européens d’extrême droite : analyse d’un discours géopolitique », Les actes du CRESAT, n° 14, pp. 63-88
  • Meyer T., (2017), « Le nucléaire et le territoire : regards sur l’intégration spatiale des centrales en France », Géoconfluence, URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/eclairage/nucleaire-territoires-france
  • Meyer T., (2017), « La Suède et la coopération énergétique baltique : discours partisans et représentations concurrentes », Nordiques, n° 34, pp. 61-78
  • Meyer T. (2016), « Aménager les territoires des énergies en Suède : rivalités de pouvoirs et limites d’un processus démocratique », Nordiques, n° 31, pp. 95-108
  • Meyer T. (2016), « L’énergie : enjeux de pouvoir suédois dans la région baltique », Bulletin du Conseil québécois d’études géopolitiques, vol. 2, n ° 1, pp. 13-19
  • Meyer T. (2015), « Du « pays perdu de Blayais » à « l’Émirat de Saint-Vulbas » : les territoires de dépendance au nucléaire en France », Hérodote, n° 155, janvier 2015, pp. 153-169
  • Meyer T. (2015), « Une analyse comparative des géopolitiques locales du nucléaire civil en Allemagne et en France », Revue Trajectoires, n° 9, URL : https://trajectoires.revues.org/1533)
  • Meyer T. (2015), « Remunicipaliser l’électricité : le modèle allemand », Revue Projet, n° 344, pp. 64-71
  • Meyer T. (2014), « L’industrie électronucléaire française : dynamiques géographiques d’un système productif privilégié », Revue Géographique de l’Est, vol. 54, n° 1-2, URL : http://rge.revues.org/5142
  • Meyer T. (2014), « Le mouvement antinucléaire dans la vallée du Rhin Supérieur : un modèle de coopération franco-allemande informelle de 1969 à nos jours », In Röseberg D. (Dir.), Le Franco-Allemand oder die Frage nach den Herausforderungen transnationaler Vernetzung, Berlin, Logos Verlag, pp. 179-194

Principales communications

  • Meyer T., «Matérialiser les transition studies : circulations conflictuelles des déchets de démantèlement des centrales nucléaires en Allemagne et en Suède», Approches géographiques de la transition : transition énergétique, transition écologique, Journée d’étude de l’Association de Géographes Français, Paris, 10/10/2020
  • Meyer T., «Objectiver la nucléarité de l’espace : énergie, pouvoir, territoire», Séminaire de l’institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS), Tokyo, 09/11/2019
  • Meyer T., «L’atome et le territoire : regards sur les dynamiques locales du nucléaire », Conférences de la Maison franco-japonaise (UMIFRE 19 MEAE-CNRS), Tokyo, 08/11/2019
  • Meyer T., «Comparing multiscalar spatial representations of nuclear power in France and Germany to explore diverging national energy trajectories», Transition stakes and scales. Dissenting arguments and conflicting prospects in French and German energy debates and practices, Augsburg Universität, 26/10/2019
  • Meyer T., « Fessenheim dans ses territoires : regard spatial sur une industrie contestée », En vert et contre tout : histoire en images des luttes écologistes dans la région du rhin supérieur, Programme INTERREG RhinEdits, 08/10/2019
  • Meyer T., Meltz R., «Hao, de la bombe française au poisson chinois», Sites industriels de l’armement : histoire et devenir du XIXe au XXIe siècle, Châtellerault, 27/09/2019
  • Meyer T., « Reconvertir les territoires du nucléaire en Allemagne et en Suède : retour d’expériences », Quel avenir pour un territoire post-nucléaire ?, Mulhouse, 12/11/2018
  • Meyer T., « De l’energy from space à l’energy for space et retour: transition énergétique, territoire et pouvoir à travers le temps », Ecole Energie Recherche du CNRS, Roscoff 19/03/2018
  • Meyer T., « Le nucléaire en Finlande et en Suède : concurrences géopolitiques régionales », Les risques nucléaires dans la baltique, IRSEM / École militaire, Paris, 8 février 2018
  • Meyer T., « L’énergie de l’identité : influences des discours identitaires en Suède sur l’élaboration des politiques énergétiques », La région baltique à la recherche de son identité, INALCO, Paris, 15 septembre 2017
  • Meyer T., « Resisting the transformation: geo-political dynamics of nuclear communities in France after Fukushima », Royal Geographical Society annual convention, Londres, 30 août 2017
  • Meyer T., « Deconstructing technopolitics: the influence of spatial representations in the debate over energy transitions in Sweden », Royal Geographical Society annual convention, Londres, 1er septembre 2017
  • Meyer T., « Les représentations spatiales de la nordicité dans le débat sur l’avenir du nucléaire en Suède », Second congrès de l’Association Pour les Études Nordiques, Université de Caen, 16 juin 2017.
  • Meyer T., « The fear of Russia and the New Cold War discourse in the Swedish debate over energy policies », Association for the Study of Nationalities annual convention, Columbia University, New York, 6 mai 2017
  • Meyer T., « La gestion des conflictualités dans les grands projets d’aménagement du territoire en Suède : l’exemple du projet de réacteur nucléaire de Ringhals », Premier congrès de l’Association Pour les Études Nordiques, Université Lille 3, 6 juin 2016
  • Meyer T., « Les transitions énergétiques comme conflits de désaménagement du territoire ? Une analyse géopolitique des débats sur le nucléaire en Allemagne, France et Suède », Sciences sociales et transitions énergétiques, Grenoble, 28 mai 2015
  • Meyer T., « Les transitions énergétiques, des conflits de géopolitique interne ? Une étude comparative des débats sur l’avenir de l’électronucléaire en Allemagne, France et Suède », Les chemins politiques de la transition écologique, Lyon, 27 octobre 2014
  • Meyer T., « La remunicipalisation de l’électricité en Allemagne : une bataille pour la justice énergétique ? », Quelle justice sociale à l’heure de la transition énergétique ?, Centre de Recherche et d’Action Sociale, Paris, 11 septembre 2014
  • Meyer T, « Remunicipalizing electricity in Germany: dynamics and conflictuality of a bottom-up urban decarbonisation policy », Royal Geographical Society annual convention, 29 août 2014
  • Meyer T., « Stratégies de mobilisation, stratégies d’acceptabilité : les cours d’eau comme clé de lecture pour la géopolitique du nucléaire civil en France », Regards croisés sur l’aménagement des cours d’eau, Université de Haute-Alsace, 21 novembre 2013
  • Meyer T., « Nuclear risk governance in a transnational area: the case of the Upper Rhine valley », Accidents and Emergencies: Risk, Welfare and Safety in Europe and North America, Oxford Brookes University, 10 septembre 2013
  • Meyer T., « German national identity and environmentalism: a study of the antinuclear movement in Baden-Wurtemberg », Association for the Study of Nationalities annual convention, Columbia University, New York, 18 avril 2013

Responsabilités scientifiques