Téva Meyer

Chercheur postdoctoral à l’École Normale Supérieure de Lyon – EVS – UMR 5600 ; Docteur en géographie

Qualifié aux fonctions de maître de conférences (23e section)

Contact

Courriel

Thèmes de recherche

  • Géopolitique locale : conflits d’aménagement du territoire, concertation, représentations spatiales, risques géopolitiques, résilience
  • Géographie du nucléaire : nucléarité, industrie atomique, démantèlement, mouvements antinucléaires, technopolitique
  • Transition énergétique : territoires et énergies, conflits, dépendance de sentier, géopolitique

Parcours

  • Depuis 2018 : Chercheur postdoctoral à l’École Normale Supérieure de Lyon – EVS – UMR 5600, projet ANR/Investissements d’avenir METROPOLITIN (Métrologie politique des déchets industriels en Europe)

    Depuis septembre 2017 : Chargé de cours en géopolitique à Grenoble École de Management

    2017 : Thèse de doctorat en géographie, mention géopolitique au Centre de Recherches et d’Analyses Géopolitiques (CRAG – EA 353) de l’Université Paris 8 : « Une analyse comparative des géopolitiques du nucléaire civil en Allemagne, en France et en Suède » sous la direction de Philippe Subra

    2015-2017 : ATER en géographie au département «Histoire et Patrimoine » de l’Université de Haute-Alsace

    2012-2015 : Doctorant contractuel avec mission d’enseignement à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8)

Principales publications

  • Meyer T., (2017), « Du carbon lock-in au nuclear lock-in : les verrous spatiaux aux changements de politique nucléaire en Suède », Développement durable et territoire, vol. 8, n° 3, DOI : 10.4000/developpementdurable.11936Meyer T. (2017), « Comparer la réussite des conflits environnementaux en Allemagne et en France : une approche géopolitique », Hérodote, n° 165, pp. 31-52Meyer T. (2017), « Nucléaire et question climatique : construction et conséquences d’un discours géopolitique en France et en Suède », Hérodote, n° 165, pp. 67-90Meyer T., (2017), « La Suède et la coopération énergétique baltique : discours partisans et représentations concurrentes », Nordiques, n° 34, pp. 61-78