séminaire-2018-2019

Séminaire thématique du CRESAT

Cinquante ans de désindustrialisation en France

Argumentaire

Dans le sillon creusé par les premières Journées d’histoire industrielle de 2007, le séminaire thématique du CRESAT pour l’année universitaire 2018-2019 sera consacré à la désindustrialisation. Il permettra de faire de faire le point sur des travaux récents susceptibles d’éclairer d’un jour nouveau un phénomène longtemps nié ou minoré mais d’une actualité criante. En effet, au terme d’un long processus de désindustrialisation, l’industrie française est aujourd’hui affaiblie et marginalisée : après la disparition des secteurs traditionnels émaillée de grands naufrages retentissants de 1974 à 1987 (textile, charbon, machine-outil), la perte de l’emploi industriel s’est accélérée à nouveau entre 1990-1995 en raison d’une succession de crises monétaires en Europe et la dernière phase entamée en 2001 n’est pas terminée à jour. Au total, plusieurs millions d’emplois industriels ont disparu. Aux faiblesses structurelles de l’industrie française (coût du travail plutôt élevé, faible taux d’investissement, spécialisation insuffisante etc.) sont venus s’ajouter des facteurs aggravants : politiques publiques brouillonnes et contradictoires, injonctions Bruxelloises, mensonges des écologistes français à l’opinion publique sur l’industrie, la science et le progrès, croyance en une hypothétique société post-industrielle irréaliste, transformations structurelles des entreprises (mondialisation et financiarisation).

Programme

24 octobre 2018

Jean-Claude Daumas (Professeur émérite à l’Université de Franche Comté, membre honoraire de l’Institut universitaire de France)
Une France sans usines, comment en est-on arrivé là ?

28 novembre 2018

Pascal Raggi (Maître de conférences HDR à l’Université de Lorraine)
Un demi-siècle de désindustrialisation en Lorraine du fer (1963-2013).

12 décembre 2018

Pierre Labardin (Maître de conférences à l’Université Paris Dauphine)
Le visible et l’invisible. Une histoire de la fin de Manufrance (années 1970-1980).

27 février 2018

Hubert Bonin (Professeur émérite à l’Institut d’études politiques de Bordeaux)
Le destin des usines de seconde transformation métallurgique et mécanique en Gironde au cœur de la troisième révolution industrielle. Fonderie, pièces automobiles et pièces aéronautiques.

13 mars 2019

Fleur Laronze (Maître de conférences à l’Université de Haute Alsace)
Les mines d’or de Salsigne. Mise en lumière d’une catastrophe professionnelle silencieuse.

3 avril 2019

Marina Gasnier (Maître de conférences HDR à l’Université de Technologie Belfort
Montbéliard)
L’après désindustrialisation et la voie patrimoniale. 

Informations pratiques

Les séances ont lieu les mercredi à 17:00 dans la salle des colloques

Campus Fonderie – UHA

16 rue de la Fonderie

68100 Mulhouse